Retour vers: ARTS,CINEMA,CIRQUE,

Lhôte J Marie, revue bizarre anthologie

PDFImprimerE-mail
Jean-Marie L'HOTE

BIZARRE

Anthologie

Revue

Ce livre imprimé en quadrichromie et relié, reprend en fac similé (format 21x30 cm) une sélection des meilleures pages de tous les numéros de la revue Bizarre précédés d'une courte notice qui
Lh__te_J_Marie___4fa18be8d0226.jpgLh__te_J_Marie___4fa18be8d0226.jpg
Description du produit

Jean-Marie L'HOTE

BIZARRE

Anthologie

Revue

Ce livre imprimé en quadrichromie et relié, reprend en fac similé (format 21x30 cm) une sélection des meilleures pages de tous les numéros de la revue Bizarre précédés d'une courte notice qui les replace dans le contexte de l'époque. La revue Bizarre, revue littéraire et artistique fortement influencée par le surréalisme, fut créée en 1953 par Éric Losfeld et reprise en 1955 par Jean-Jacques Pauvert. Donnons la parole à ce dernier : « [.] Bizarre était vraiment la revue de l'époque. Les numéros spéciaux, particulièrement, attiraient l'attention. Nous avions fait Les Fous littéraires, La Joconde, les Dessins inavouables, Les Mystères de Rembrandt, Les Monstres. Les dessinateurs que nous révélions depuis Siné renouvelaient le genre. [.]. Début 1960 déjà, nous avions publié coup sur coup deux numéros Dessins inavouables, et Supplément aux dessins inavouables. Fort bien présentés par Michel Laclos, ils rassemblaient les dessins refusés par la presse française, encore bien conventionnelle. Folon, Chaval, Gébé, Topor, Cardon, Le Foll, Siné bien sûr, Maurice Henry, Trez, Mose, André François (je ne peux pas les citer tous), y installaient le dessin d'humour moderne. C'était le début d'une époque... Le lecteur passe du numéro monumental consacré aux Fous littéraires, présenté par Raymond Queneau, aux variations ludiques sur La Joconde, aux Monstres, à Tarzan, à Shakespeare. il découvre une pléiade de dessinateurs, aux premiers rangs desquels Siné, Chaval, Wolinski, Ylipe. La nouvelle génération de dessinateurs se met à graviter autour de Bizarre et porte au coeur, sous diverses formes, l'explosion du printemps 1968. Siné est le chef de file, il apparaît dès 1955, avec des dessins anticléricaux qui sont dans les sommets du genre, cruels et drôles. »